Adieu ma petite maman

Adieu ma p’tit’ maman je vais mourir

Je suis qu’un enfant pourtant je vais mourir

Je n’avais pas assez l’identité française

Pourtant à l’école où j’allais

J’étais bon en français

Adieu ma p’tit’ maman je vais mourir

Je suis qu’un enfant j’aurais pas dû m’enfuir

Quand les gardiens de la paix nous pourchassaient

Ils allaient m’attraper quand j’ai sauté

Dans le vide pour m’échapper

Pleure pas ma p’tit’ maman je vais partir

Parait qu’ici on ne peut pas recueillir

Toute la misère du monde et que sans tarder

Pour remettre la France au travail

Il faut que je m’en aille

Ne pleurez pas mes chers parents je vais plus souffrir

J’aurais pu être enlevé violé ou pire

On vous aurait reçus à l’Elysée

Sur notre sort la France aurait pleuré

Mais nous pour eux c’est une histoire minable

Si je fuyais c’est que j’étais sûrement coupable

Adieu ma p’tit’ maman je vais mourir

J’espère que ma mort pourra servir

Et que bientôt la chasse à l’étranger

Comme  toutes les chasses sera périmée

Pourquoi les riches nous pillent  et nous repoussent

Pourtant tout est à tous

...

Un jour peut-être pour se repentir

Plus tard dans les écoles un président

Décomplexé fera lire aux enfants

Cette pensée d’un étrange étranger :

Adieu ma p’tit’ maman je vais mourir...