Entre deux guerres

Entre deux guerres que faire
Quand le deuil a fait son temps
Entrer deux guerres que faire
Entre nous pour passer l' temps
On se racont' la dernière
Les grands exploits militaires
Le jour du débarquement
Le soulèv'ment populaire
Et la fibre cocardière
On est tous des résistants
On fêt' les anniversaires
De cett' bouch'rie sanguinaire
Et la victoire en chantant
On regarde dans l'ossuaire
Les tibias de nos grands-pères
Qui sont morts en combattant

Entre deux guerres que faire
Entre deux pour passer l' temps
Entre deux guerres que faire
L'amour mais c'est épuisant
Aller cueillir des prim'vères
Tendre la joue à son frère
Ça c'est pas très excitant
Et les aid' humanitaires
Pour soulager la misère
C'est beau mais pas très marrant
Pour se distraire on préfère
Plutôt qu'un documentaire
Et plein de bons sentiments
Un' belle histoir' de gangsters
Ou de vampir' mortifères
Noyée de larm' et de sang

Entre deux guerres que faire
Entre deux pour tuer le temps
Entre deux guerres que faire
On pass' les heur' en s' tapant
Un' petit' bière légère
Entre deux bières que faire
On se massacre au poker
Ou bien entre supporters
On est toujours les gagnants
On crèv' de rag' quand on perd
On lanc' les canett' de bière
On en siffle une en passant
On se tue pour sa carrière
On démolit son confrère
Pour avoir de l'avanc'ment
On saut' sur la secrétaire
A l'endroit à l'envers
On est toujours partant

A l'amour comme à la guerre
De même on s'attrape on se prend
On écrase son partenaire
Jusqu'à c' qu'il soit suffocant
On enterr' la hach' de guerre
On rend les arm' on espère
Et comm' pour bien des amants
Y a pas qu' des homm' à la guerre
Il y a des femm' tortionnaires
Qui aim' leur chien leurs enfants
Entre deux guerres que faire
On surfe sur l'air du temps
Entre deux guerres que faire
On récupère on attend
On entretient les cim'tières
On achète un revolver
Que l'on astique en rêvant
Et quand y a du gaz dans l'air
Non on va pas s'laisser faire
On va leur rentrer d'dans
Tant pis si ça doit faire
Quelque effet secondaire
On fera proprement
Un' guerre éclair salutaire
Promis ce s'ra la dernière
De tous les temps